L'interculturel comme politique pédagogique



Le français pour tous, Mobilisation des acteurs associatifs et citoyens le 19 janvier 2017 à Paris


Les gouvernements successifs ont fait de l’apprentissage de la langue un moyen de contrôle. Les dispositifs tendent à transformer cet apprentissage en une épreuve pour obtenir une autorisation de rester sur le territoire français plutôt que d’en faire une occasion de «rentrer en citoyenneté».


Aujourd’hui, les personnes déjà présentes sur le territoire et désirant se perfectionner en français, sont non seulement exclues des dispositifs publics, mais elles vont l’être aussi des actions de proximité animées par des formateurs généralement bénévoles. Depuis de nombreuses années, des associations ancrées dans les territoires, leurs salariés et leurs milliers de bénévoles, sont ignorées et mises en difficulté malgré leur expérience et leur connaissance des populations concernées.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square